JOHN BUTLER TRIO - Home

Cette semaine, du 08 au 12 octobre 2018, les radios FERAROCK vous font découvrir le nouvel album "Home" de John Butler Trio sorti chez Because Music

Le passé.
Né en Californie dans une famille dont les ancêtres sont australiens, grecs et bulgares, John Butler a commencé sa carrière de manière on ne peut plus classique. Après avoir abandonné ses études artistiques, Butler a été découvert alors qu’il jouait dans la rue, en 1996, pour des passants tombés sous le charme de la douce folie dans son regard. La cassette de ses premières chansons (“Searching For Heritage”) indiquait les directions qu’il souhaitait faire prendre à sa musique, mélangeant les genres afin de créer le sien. Il y avait dans ce son-là des éléments de folk, de funk, de reggae et bien sûr de rock, grappillés au cours des années 90 du côté de Kurt Cobain et Eddie Vedder. Se dégageait également de ses chansons, une ambiance celtique et des vibrations purement jamaïcaines. Contre toute attente, ce melting-pot de genres allait s’avérer très cohérent. Le picking bluegrass, les beats hip hop et le délire psychédélique ont beau ne pas avoir l’habitude de cohabiter, ils se complètent parfaitement chez John Butler.
Maintenant.
Butler pousse le bouchon encore plus loin sur ce nouvel album qui brille par une certaine retenue, témoin d’une maturité de plus en plus profonde. Il comporte des boogies crades dans le style de Stevie Wonder, des refrains spectraux qui pourraient venir de Simon & Garfunkel, des monstres sonores qui ressemblent par moments à des classiques oubliés de Sting. En vérité, il transcende ses influences pour façonner un son aussi ancien que la sculpture sur os des aborigènes, et aussi moderne que le fil de Twitter. Il est également évident que John Butlerest un des meilleurs guitaristes du monde, un musicien apprécié de ses pairs dont le son, à la différence de celui de Johnny Cash, n’offre pas “trois accords et la vérité” mais un millier. Une vieille chanson comme “Ocean” par exemple, n’a pas été visionnée trente millions de fois sur YouTube, uniquement grâce à des fondus de technique guitaristique. Le nouvel album propose des chansons qui sont peut-être moins tape à l’œil, mais son jeu reste très impressionnant. Qui peut le plus peut le moins.

L’album de John Butler Trio est à découvrir et à gagner jusqu’au 12 octobre sur les radios FERAROCK !

+ d’infos

Haut de page