ZOMBIE ZOMBIE - Livity

Cette semaine, du 30 octobre au 3 novembre 2017, les radios FERAROCK vous font découvrir le nouvel album, "Livity" de Zombie Zombie sorti le 23 octobre chez Versatile Records.

EMISSION FERAROCK


Ca fait déjà 5 ans que le dernier album de Zombie Zombie « Rituels d’un Nouveau Monde » est sorti, depuis ils ont exploré d’autres territoires en signant 2 musiques de films « Loubia Hamra » de Narimane Mari et « Irréprochable » de Sébastien Marnier ainsi que la musique d’un spectacle de cirque contemporain « Slow Futur » de Martin Palisse et Elsa Guérin.
Ces belles parenthèses ne donnent-elles pas l’envie d’un retour aux sources ?
Après 10 ans chez Versatile records, 2017 est aussi la date anniversaire de la sortie de leur 1er album « A Land for Renegades » en 2007, consacré à l’époque l’un des 10 meilleurs albums de l’année par le disquaire anglais Rough Trade.

Ce nouvel opus « Livity », semble nous plonger dans la science fiction, avec une pochette signée par le mythique dessinateur de bande dessinée Philippe Druillet, aussi fondateur de la revue Métal Hurlant. Mais le titre est trompeur, on pourrait penser à un disque de dub réalisé en jamaïque ou au célèbre Compass Point studio aux Bahamas, car si vous ne le saviez pas, « livity » ou « force de vie », est en fait un concept de la religion rastafari. Une fois les pistes brouillées, ce disque a été finalement enregistré l’hiver dernier, en très peu de temps à Paris, 7 titres joués live en 7 jours par Etienne Jaumet (Synthétiseurs/boite à rythme/métalophone/Sax), Cosmic Neman (batterie/vox & sound effects), et le dernier venu Dr Schonberg (percussions, electronics, trompette) au studio Red Bull, par Thibaut Javoy et Jerôme Caron, les 2 très compétents ingénieurs du studio. Pour rester en famille, l’album a ensuite été mixé par un autre membre de l’écurie Versatile, le mystérieux et légendaire dj/producteur I:Cube au studio du label, Victor studio.

Sur cet album les principes chers au groupe sont respectés, toujours aussi loin des normes du « radio play », une musique vivante composée de longues plages instrumentales enregistrées avec des synthétiseurs et boites à rythmes analogiques accompagnées de batterie et percussions. Mais la touche d’I:Cube au mixage apporte peut-être l’énergie unique que l’on retrouve chez le groupe en concert : sur certains titres comme Livity avec son côté club du pied de 808 bien en avant et envoûtant avec ces sons de jungle enregistré au Laos, et surtout sur Hippocampe, où l’on a presque l’impression d’entendre une rythmique old school hip hop avec la puissance d’un groupe de métal qui aurait remplacé les guitares par des synthétiseurs : à écouter en décapotable tunée sur le périphérique uniquement. La connotation cinématique est toujours très forte sur des titres comme, « Ils existent.. » ou « Acera », originellement composés pour des ciné-concerts sur des films de Jean Painlevé et Maurice Pialat. On y retrouve encore l’énergie des débuts du groupe et l’inspiration kraut toujours présente bien évidemment qui peut prendre aussi des tournures « space disco ».

Mais, c’est aussi un album qui prend de nouvelles directions comme sur Looose, on penserait plutôt au groove de James Chance à New York au début des années 80, avec les solos free de sax d’Etienne Jaumet du Dr Schonberg à la trompette, très « Art Ensemble of Chicago ». Le groupe a su aussi composer des titres plus lents et plus calmes comme « Heavy Meditation », et d’explorer de nouvelles voies, plus expérimentales, dans la lignée française des groupes 70s, comme chez Lard Free ou Richard Pinhas, sur le bonus track « Lune Noire » par exemple.
Prenez votre temps, et bonne écoute !

(Versatile records, sortie Oct 2017)

Le nouvel album de Zombie Zombie est à découvrir et à gagner jusqu’au 3 novembre sur les radios FERAROCK !

+ d’infos

Haut de page