L’Ubu n’aura jamais été aussi sensuel pour cette préface de festival incarné par London O’ Connor. Ce jeune homme (20aine d’année) est un ovni qui a sorti un album auto-produit, fait à la maison, au nom mystérieux de « Circle Triangle » courant 2015.

Artiste émergent à géométrie variable, beaucoup de spectateurs ont tenté de deviner quel « style » LOC allait leur proposer… On a beau « brainstormer », pas moyen de lui coller une étiquette. Hip-Hop ? Soul ? Pop langoureuse ?

Ce qui est sûr c’est que London O’ Connor nous propose une musique bipolaire et terriblement mélancolique, et c’est beau. Flow appuyé entremêlé aux envolées r’n’b, c’est un véritable ascenseur émotionnel, peut être un peu déroutant à certains moments.

Niveau configuration scénique, on le voit se mouvoir, en compagnie de son synthétiseur qu’il utilise avec parcimonie pour laisser place à son principal instrument : sa voix.

Malgré quelques moments de flottements et un faux départ sur un titre, ce côté bricolé à son charme, et ça marche : On a surpris le public scander le refrain du titre « Survive ».


On prend alors conscience de la tristesse/sensibilité du jeune homme, surtout avec le titre « Love Song ». Ce tube fût composé à la suite d’une idylle au destin tragique, entre sa mère et d’un militaire, qui la trompa. Boulversé par cette épisode de sa vie familiale, London O’Connor réussi le pari de nous proposer un titre qui transpire la complainte, sans que ce soit trop niaiseux.

Le petit plus, il termine ce titre avec une magnifique interprétation d’un extrait de « In My Life », un des titres les plus nostalgique des Beatles sorti en 1965.

Sensualité, Candeur et Mélancolie, c’est via ce triptyque que London O’ Connor a su nous subjuguer.

Si vous le croisez, n’hésitez pas à lui faire un câlin.


Découvrir l’album :

Filed under: Report live

HAUT DE PAGE
PARTAGER

Transféra

Cette année encore, les radios FERAROCK, radios de découvertes musicales s’associent aux Rencontres Trans Musicales de Rennes. Du 04 au 06 décembre, les radios FERAROCK s’installent au cœur des Trans au Liberté pour 2 heures d’émission de 17h à 19h.

Au programme: lives sessions exclusives enregistrées en public, interviews, chroniques et compte-rendus pour vous faire vivre le festival de l’intérieur.