Chaque jour, dans le cadre des 37eme rencontres des Transmusicales de Rennes, la FERAROCK vous propose une sélection d’artistes à aller voir les yeux fermés.
Pas de discrimination dans les styles, pas de tabous et totalement subjectif, c’est le Tiercé Gagnant de la Ferarock.

Okmalumkoolkat ft. Cid Rim & The Clonious

Encore de bonnes nouvelles d’Afrique du Sud ! Ce rappeur de 32 ans est un artiste total qui fait parler de lui depuis 2007 pour ses titres un rien désordonnés, débordant de flow survolté et d’électro barrée. Un collage dingo de rap, de maskandi (la musique pop sud-africaine) et de beats synthétiques. Il viendra présenter aux Trans Musicales son dernier EP en date (et le premier publié sous son nom), “Holy Oxygen”, produit par le tandem electro autrichien Cid Rim & The Clonious.

L’argument : le MC déjanté Okmalumkoolkat sera sans aucun doute l’un des moments forts de ces 37ème Transmusicales. Une fenêtre hip-hop bienvenue pour un genre hélas trop peu représenté dans le festival.

 

Parc Expo // Hall 8 // sam. 5 décembre // 02:20 > 03:10

 


 

Rival Consoles

Dans le monde impitoyable des musiques électroniques instrumentales de qualité, les 4 minutes 42 d’“Odyssey” servent depuis 2013 de sésame à Ryan Lee West et restent un diamant brut dans la production post-electronica héritière de l’âge d’or de Warp. Ce compositeur multi-instrumentiste néo-trentenaire a déjà sorti trois albums sous l’identité Rival Consoles – “IO” en 2009, “Kid Velo” en 2011, et Howl en 2015.

L’argument : le dernier opus du mancunien a déjà trouvé une bonne place dans notre discographie, bien au chaud, pas loin de Jon Hopkins. A confirmer sur scène !

 

Parc Expo // Hall 9 // sam. 5 décembre // 22:45 > 23:45

 


 

La Mverte

Alexandre Berly n’est pas un jeune premier. Depuis son EP “Through The Circles” sorti en 2014, l’ancien clavier de Yan Wagner, producteur et DJ, ne se fait remarquer qu’en bien, en France comme à l’étranger, lui qui a fait partie d’une poignée d’élus choisis pour participer à l’édition tokyoïte de la Red Bull Music Academy. Désormais, il balade sa moustache et sa silhouette de dandy dans les clubs de la planète et prouve qu’il a bien choisi son nom de scène : sa musique, sombre et élégante, coupe le souffle jusqu’aux danseurs les plus aguerris, comme en témoigne son deuxième EP, “A Game Called Tarot”. En résidence cette saison à l’Ubu pour trois dates – il prend la succession d’Optimo –, La Mverte dévoilera aux Trans son tout nouveau live.

L’argument : usé par 3 jours de festivités, le warm-up décadent et élégant de La Mverte saura nous remettre sur de bons rails. Allez, on se réveille et on danse.

 

L’ETAGE // sam. 5 décembre // 19:30 > 20:10

 


 

Le Bonus : France

Pour l’origine, l’affaire est pliée dès le patronyme. Pour le reste, c’est une autre histoire. Depuis dix ans, le groupe façonne des compositions instrumentales aux confins de la musique répétitive chère à La Monte Young ou Terry Riley et du krautrock de Faust ou Neu!. Mais on aura beau multiplier les références, il reste illusoire de délimiter le territoire de France, dont l’originalité est indissociable du bourdonnement mélodique s’échappant de la vielle à roue de Yann Gourdon (lié au collectif La Nòvia) et de la puissance hypnotique de la section rythmique formée par Jérémie Sauvage et Mathieu Tilly.

L’argument : aux trans il est de coûtume de croiser des instruments traditionnels venus des 4 coins du globe. C’en est même devenu la marque de fabrique du festival. Mais les instruments traditionnels français sont plus rares. Alors quand on nous parle d’influence krautrock et de vielle à roue, forcément on est curieux d’entendre ce que ça donne. Et puis, il paraît que le bleu, le blanc et le rouge sont à la mode ces temps-ci.

 

Parc Expo – Hall 3 // sam. 5 décembre // 03:30 > 04:30

 

Filed under: #TiercéGagnant

HAUT DE PAGE
PARTAGER

Transféra

Cette année encore, les radios FERAROCK, radios de découvertes musicales s’associent aux Rencontres Trans Musicales de Rennes. Du 04 au 06 décembre, les radios FERAROCK s’installent au cœur des Trans au Liberté pour 2 heures d’émission de 17h à 19h.

Au programme: lives sessions exclusives enregistrées en public, interviews, chroniques et compte-rendus pour vous faire vivre le festival de l’intérieur.